Le Matin Haiti

Le Matin Haiti

Actualités

Le Nouvelliste | « Ensemble travaillons pour que l’année 2022 soit meilleure que 2021 », appelle Jocelerme Privert


Après avoir peint un tableau très sombre de la situation du pays, dans un message à l’occasion du Nouvel an, l’ancien président provisoire Jocelerme Privert estime que 2022 peut être meilleure que l’année qui s’achève si ensemble, selon lui, nous travaillons à cette fin…


« Au cours de cette année 2021 tumultueuse,  à plus d’un titre, les yeux étaient fixés non seulement sur la grave crise politique qui, depuis les événements des 6,7 et 8 juillet 2018, s’était  installée dans le pays, mais aussi sur les risques d’une gestion aléatoire de cette pandémie. Les conséquences de cette longue crise et de nombreux événements politiques qui se sont produits au cours  de cette année se ressentent tant sur le plan économique, social qu’institutionnel », a relaté le 57e président de la République d’Haïti.


« Ce qui doit nous interpeller tous, ajoute Jocelerme Privert dans ce message, c’est le drame des compatriotes vivant dans les quartiers populaires et précaires, appauvris et désespérés, contraints de fuir leur domicile en raison de l’insécurité provoquée par les gangs armés. C’est la mise à mort lente des jeunes professionnels, fonctionnaires publics, entrepreneurs obligés de s’endetter ou de se défaire de tout ce qu’ils ont comme ressources pour payer les rançons exigées par leurs ravisseurs. »


« C’est une jeunesse sans emploi, sans avenir, abandonnée à son sort, ne rêvant que de laisser son pays à la recherche d’autres cieux plus cléments. C’est l’effondrement de la quasi-totalité des institutions démocratiques du pays rendues inopérantes et incapables d’assurer pleinement leurs fonctions », décrit l’ancien sénateur des Nippes.


Pour Jocelerme Privert, « c’est aussi l’aventurisme irréfléchi d’un président impopulaire, obnubilé, par des velléités chimériques et autoritaires, de vouloir changer, contre la volonté de la population, la constitution du pays pour l’adapter à sa propre conception du pouvoir et de la démocratie. C’est, en fin de compte, la résurgence d’un temps que l’on croyait révolu, celui de l’assassinat crapuleux, à son domicile, d’un Président en fonction », déplore-t-il.


« Le tableau ainsi dépeint est pour le moins sombre. Mais en dépit de tout, je ne peux  me soustraire à cette longue tradition qui exige le partage mutuel des vœux à l’occasion des fêtes de fin d’année et du Nouvel an. Aussi formulé-je à tout un chacun  des vœux de santé, de paix, de tolérance, d’amour, de convivialité  et de prospérité  pour cette nouvelle année », écrit le président Privert dans ce message tout en ajoutant : « Ensemble, travaillons pour que l’année 2022 soit meilleure que celle de 2021 ! »




Source link