Le Matin Haiti

Le Matin Haiti

Actualités

Le Nouvelliste | … et le village de Noël de Jacmel devient une tradition


Chaque parcelle de souvenir de cette dixième édition du  village de Noël de Jacmel, organisée par l’Association Aide et Action, supporté par le ministère de la Culture et de la Communication,  était une merveille. De la décoration aux prestations des groupes musicaux et des clubs de danse, tout était conçu pour émerveiller le public, et faire naître dans le cœur et l’esprit des enfants et jeunes la magie de Noël. Cette fête est conçue pour nous rappeler notre divine humanité.


Le village…


Pour ceux qui connaissent Jacmel, tout a commencé, à gauche de la place du Panaméricanisme, à l’intersection des rues Isaac Pardo, Commerce, et Sainte-Anne, où  un arc de cercle illuminé vous souhaite la bienvenue au village, réalisé une fois de plus sur son site habituel, le port touristique. Une foule dense, souriante, joviale, imposante faisait le va-et-vient entre cette place et le village. Bonbon, fresco, pistache grillée ou pop corn en main les gens se promenaient en blaguant ou en écoutant au loin l’ambiance du village diffusée  sur des hauts parleurs. À l’entrée du village, un imposant sapin haut de plusieurs mètres vous accueillait. Pluies d’étoiles, guirlandes crèche géantes décoraient élégamment le site dominé par les vives couleurs de Noël. Des kiosques s’étalaient des deux côtés du site permettant aux jeunes entrepreneurs du Sud’Est d’exposer à la vente leurs produits artisanaux et gastronomiques. Les organisateurs faisaient tout pour garder les gens sur le site. Ils y mettaient de l’ambiance, de l’émerveillement et même la restauration.


Le président de la dixième  édition du village, le docteur Jean Elie Gilles, donnait le coup d’envoi à 7 H le 24 décembre, puis Gérald Jeannis se plaisait à donner au village des jouets à tous les enfants présents sur le site. Ensuite s’ensuivaient cinq heures de fête et d’animation. Les groupes musicaux, DJ  et clubs de danse sélectionnés pour la première soirée se succédaient avec comme principale motivation : donner du plaisir au public. Mélodica, DJ Yong Vens, Brave Dance, Promo Star de Gérald Jeannis, Ballet Grand Soleil de Agella Edgard, T-Cajuste, DJ Galaxy, Amigos Music, Modòp et HotMen se rivalisent en performance.


Le 25 décembre, le village ouvrait ses portes au public dès 10h du matin. Les enfants, accompagnés de leurs parents pour certains, seuls pour les plus âgés s’y aventuraient et des 17h le Dj démarrait l’animation musicale pendant qu’Emerson Vilbrun et Richard Désir se transformaient en Tonton Noël pour une fois de plus faire des heureux parmi les jeunes. Durant 7 heures, de nouveaux  groupes musicaux et de danse tenaient en haleine le public. Une légion de groupes comme le Club Culturel Explosion de Pascarin  Raymond, Star du Jour, de Ralph, DJ Galaxy, Judith Bonhomme, Linia Jean’s Band, Wooligan Dougé de 45 soldiers, Prensip se succédaient pour illuminer de plaisir la Noël  du public. La cerise sur le gâteau a été le groupe Maestro de T-Ansyto. Dernier groupe a joué dans ce village T-Ansyto, AndyBeatz, Black Marco  électrifiant le village avec du raboday. « Je suis étonné de constater que des personnes du troisième âge reprennent en chœur les refrains du Maestro. …Je suis conquis », a révélé Real Lambert.


«  J’ai surtout apprécié la déclamation de Foukifoura. En tant que diseur et poète, je félicite Aide et Action qui a ajouté de la poésie et du slam à la menu de cette année » a fait savoir Alix Olivier des Editions Pulùcia. De son côté, Jean Luckenson,  se dit marqué par la prestation de T-Cajuste, ce groupe Konpa ou les musiciens ont entre 5 et 13 ans, et qui jouent en professionnel.


Berthony Gérôme , un jeune de Marbriole, commune de Belle-Anse, a gagné une motocyclette par tirage au sort.


Le Village de Noël est une espace ou tous les rythmes musicaux haïtiens, tous les familles de l’art de la scène et de l’art plastique se côtoient fraternellement pour le bonheur du public.




Source link