Le Matin Haiti

Le Matin Haiti

Actualités

Le Nouvelliste | Présentation du Plan stratégique global 2024 de la BRH


Couvrant six domaines spécifiques :  mission statutaire et politique monétaire ; organisation institutionnelle, ressources humaines ; études techniques et scientifiques ; infrastructure physique ; système d’information et capacités technologiques ; ressources financières ; responsabilité sociale ; inclusion financière, le Plan stratégique global 2024 (PSG 2024) a été présenté, ce mercredi 29 décembre, à l’hôtel Montana, par la Banque de la République d’Haïti (BRH), en présence de plusieurs invités, dont le Premier ministre Ariel Henry, le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert… Il a fallu à la banque centrale cinq ans de labeur pour accomplir ce travail.


« Ce plan stratégique global, dit PSG 2024, se veut donc le fruit d’un long processus de réflexion stratégique, de débats et de discussions. Bref, une vaste entreprise de brainstorming où les idées se sont échangées avec vigueur et honneur pour faire jaillir la lumière autour des orientations futures de la banque centrale pour la période 2021-2024 », a indiqué le gouverneur de la BRH, Jean-Baden Dubois.  Le PSG24 est axé sur six grands domaines clés, ciblant 17 objectifs qui concourent à 39 résultats. « Tout cet effort de brainstorming vise à permettre à la banque centrale non seulement de renforcer sa capacité à contribuer à la stabilisation macroéconomique, mais aussi de définir les moyens stratégiques en vue d’une harmonisation optimale entre la politique monétaire et la politique budgétaire », a soutenu le numéro un de la BRH.     


Pour sa part, le Premier ministre Ariel Henry a présenté ses félicitations au gouverneur et au conseil d’administration de la BRH. Le locataire de la Primature a fait savoir qu’il apprécie ce plan à sa juste valeur et se réjouit de cette initiative prise par la BRH. « Concevoir des plans stratégiques devrait être une démarche adoptée par toutes nos administrations. Ceci est encore plus nécessaire dans un contexte difficile comme celui que connait notre pays. Ces plans sont des œuvres d’excellence », a affirmé le chef du gouvernement, Ariel Henry.


« Si nous voulons que les choses changent dans notre pays, nous devons analyser la situation actuelle et planifier les stratégies qui rendent possibles les changements que nous souhaitons. Aujourd’hui, la BRH donne le ton, en présentant son plan stratégique global, fruit d’un processus de débats collectifs et de réflexions concertées. Ces démarches devraient servir d’exemple pour tous les segments de l’administration publique haïtienne qui seraient guidés par le souci d’efficacité, de modernité et d’honnêteté », a préconisé le Premier ministre.


Quant au titulaire du ministère de l’Economie et des Finances (MEF),  Michel Patrick Boisvert, il a salué le travail effectué par la BRH qui, s’est dotée d’un plan stratégique sur trois ans. « Le MEF est le partenaire immédiat de la banque centrale dans le cadre de la conduite de la politique monétaire. Aussi est-il important pour moi de rappeler que l’efficacité et le choix des décisions de politique monétaire dépendent bien souvent de la posture de la politique budgétaire menée par le gouvernement à travers le ministère de l’Économie et des Finances. De plus, l’harmonisation de ces deux politiques à savoir la politique monétaire et la politique budgétaire, constitue un élément fondamental dans cette quête de stabilité macroéconomique nécessaire à l’attraction des investissements et à la création d’emplois », a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert.


Chargé de la présentation du plan stratégique global 2024, le vice-gouverneur Georges Henri Fils a fait savoir que ledit Plan constitue le cheminement envisagé par la BRH pour la période 2021-2024. D’après le vice-gouverneur, ce plan doit permettre à l’institution de traduire dans le réel, sur une période de trois ans, une vision conçue par le conseil d’administration. Pour lui, ce plan est un instrument déterminant pour l’avenir de la BRH. « Cette vision exprimée dans le Plan stratégique global 2024 est conforme à la vision de la banque centrale qui est d’assurer le maintien de la stabilité des prix et le développement du système financier et du système de paiement de la nation et d’encourager une performance optimale de l’économie au bénéfice de toute la population », a expliqué Georges Henry Fils, soulignant que ce plan est élaboré en vue de doter l’institution des capacités de résilience afin qu’elle puisse remplir plus efficacement la mission que lui assigne la loi du 17 août 1979.   




Source link