Le Matin Haiti

Le Matin Haiti

Actualités

Le Nouvelliste | Une nouvelle constitution, un CEP, une police nationale modernisée… les vœux d’Ariel Henry pour 2022


Comme le pays n’a pas de président depuis l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet dernier, c’est le Premier ministre qui a présenté au pays les vœux de Noël et ses souhaits pour la nouvelle année. Dans un message préenregistré, Ariel Henry a appelé à l’unité pour faire face aux défis de 2022. Le chef de la Primature a annoncé la formation d’un Conseil électoral provisoire, une nouvelle constitution et la modernisation de la police nationale.


N’étaient les gangs armés de Martissant qui continuent d’endeuiller la population qui fréquente la route nationale numéro 2, la fête de Noël se serait déroulée sans aucun incident majeur à Port-au-Prince et dans les zones avoisinantes. Dans la plupart des quartiers de l’aire métropolitaine, les gens se rassemblaient pour festoyer avec les moyens du bord, même si certaines personnes ont décidé de rester chez elles à cause de l’insécurité.


Dans un message à l’occasion de la Noël, le Premier ministre a rappelé que cette année le pays a perdu le premier citoyen de la République, le tremblement de terre du 14 août a ravagé le grand Sud et l’accident tragique du camion-citerne au Cap-Haïtien qui a coûté la vie à des dizaines de personnes, comme pour dire que l’année a été difficile.  


« Nous devons avoir le courage de regarder là où nous sommes et là où nous voulons aller », a déclaré Ariel Henry,. qui a appelé à une entente pour, a-t-il fait savoir, mener la barque du pays à bon port. « Pour arriver sur le chemin de la paix, du dialogue et du consensus.  An nou sispann goumen, an nou sispann batay kont lonbray nou. Pèp ayisyen, an nou mare ren nou pou nou chanje desten peyi nou. An nou kolabore pou nou leve tout defi k ap tann nou pandan ane a », a exhorté le chef de la Primature.


Pour 2022, le Premier ministre souhaite la formation d’un Conseil électoral provisoire après sa tentative en 2021 où la quasi-totalité des secteurs avait refusé d’envoyer des représentants au CEP à cause notamment de l’insécurité. « An nou tout mete tèt nou ansanm pou nou monte yon Konsèy elektoral san fòs kote, ke tout moun fè konfyans, pandan ke n ap fè yon bon pase men nan manman lwa peyi a », a-t-il invité.


Lui-même autorité de facto, seul au pouvoir, le Premier ministre a déclaré que le pays doit être dirigé par des élus issus « de bonnes élections. C’est comme ça dans tous les pays démocratiques… »


Pour atteindre ces objectifs en 2022, le chef du gouvernement a indiqué que son gouvernement a pris l’engagement de moderniser la police nationale en lui fournissant des équipements adéquats et de la formation « pour qu’elle puisse continuer à protéger la population et combattre l’insécurité », a-t-il annoncé.  




Source link